Le SMIC est considéré comme le salaire minimum qu’une personne salariée peut toucher en échange de son travail. Doit-on en conclure pour autant qu’il est impossible de devenir propriétaire, quand on est au SMIC ?

Gagner seulement le SMIC et acheter un bien immobilier, c’est possible ?

Dans la liste des souhaits des français, accéder à la propriété se trouve très certainement en première ligne. Pourtant, pour cela, la plupart du temps, il faut passer par un crédit immobilier et donc convaincre une banque que l’on va être en capacité de rembourser, mois après mois, le prêt accordé et ce, pendant quelquefois vingt ans, voire plus.

La capacité d’emprunt des français évolue avec les années avec la revalorisation de ce salaire minimum, ce qui est une bonne nouvelle. Pourtant quand on gagne le SMIC, il ne faut pas espérer emprunter une très grosse somme. Il n’est pas rare de tomber sur des opportunités ou prendre un bien ayant besoin d’être conforté, quand on s’y connait en bricolage. Le prix, dans ce cas, peut être abordable. Mais est-ce suffisant pour convaincre une banque ?

Pour le savoir, une simulation peut être faite sur un outil gratuit sur Internet. Cela permet de savoir quelle somme peut être empruntée (et donc de la mettre en corrélation avec les offres des biens immobiliers sur le marché), en fonction des ressources, mais aussi des charges. Car quand on emprunte, ce ne sont pas seulement les ressources qui sont passées au crible, mais aussi tout ce que l’on paie chaque mois.

Il est bon de savoir qu’après les charges fixes qui ne représentent pas l’ensemble des dépenses mensuelles, on prend en considération le reste à vivre en fonction du nombre de personnes au foyer. Le reste à vivre est plus conséquent quand on est 5 que quand on est seul ou seulement en couple.

Comment augmenter ses chances d’obtenir un prêt immobilier quand on est au SMIC ?

Si un simulateur peut donner une première idée de la faisabilité du projet immobilier, il est important de mettre toutes les chances de son côté quand on veut acheter un appartement ou une maison alors qu’on ne perçoit que le SMIC.

Le courtier en crédit immobilier est le partenaire idéal pour avoir une réponse concrète. Pour certaines banques, une personne en CDI ne touchant que le SMIC sera considérée comme à risque. Pour d’autres, elle sera vue comme une personne ayant des revenus stables. Chaque banque applique une politique différente sur les différents produits financiers.

Si le courtier pense que le dossier peut passer, il trouvera la meilleure banque, celle qui présentera à son client l’offre de crédit immobilier la plus avantageuse pour lui.

Un taux très bas, bien sûr peut aider, mais il ne se contentera pas de cela : durée du prêt, montant de l’assurance emprunteur (à choisir entre celle de la banque et une offre extérieure), tout cela concourt à faire d’une offre, la meilleure offre du marché pour un client donné.

Ajouter un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.