Le manque de place n’est pas forcément synonyme de déménagement. Quand on possède un extérieur, il est possible d’en sacrifier une partie pour construire une extension qui deviendra selon les besoins un salon, une salle à manger ou même une bibliothèque. Faut-il procéder à des démarches administratives pour cela ?

Dans quels cas est-il nécessaire de déposer une déclaration préalable de travaux pour son extension ?

Les démarches administratives qu’il faut réaliser ou non, sont corrélées à la superficie de la future extension.

Jusqu’à 5m², le futur propriétaire n’est pas tenu de faire la moindre demande. Entre 5 et 20m², la déclaration préalable de travaux est requise. Cela passe à une superficie de 40m² si la commune a mis en place un Plan Local d’Urbanisme (PLU).

Enfin au-delà de 20m², hors PLU, c’est une demande de permis de construire qu’il faut déposer auprès de la mairie de résidence. Il est bon de noter également que si la superficie totale de la maison ; après construction de l’extension ; est supérieure à 150m², il est obligatoire de demander les conseils d’un architecte.

Le Service Urbanisme de la mairie de résidence peut être de bon conseil avant de démarrer les travaux, car si un PLU est en place, cela signifie peut-être que le propriétaire devra suivre certaines normes, propres à sa commune ; comme l’obligation d’utiliser certains matériaux plutôt que d’autres, mais aussi être limité en termes de coloris. Ne pas suivre ces recommandations l’exposerait entre autres, au fait de devoir déposer son extension, purement et simplement.

Comment choisir le meilleur matériau pour son extension ?

Une extension est souvent élaborée pour devenir une future pièce à vivre. Les propriétaires s’imaginent déjà en train de se détendre dans un sofa, d’élaborer de bons petits plats, mais certainement pas à passer du temps à l’entretenir. Or, c’est ce qui arriverait, régulièrement, en optant pour du bois.

Beaucoup de personnes se tournent vers une extension vitrée avec des montants en aluminium. Outre que l’ensemble est très harmonieux et élégant ; ce qui permet d’imaginer cette extension dans tous les styles de maisons ; c’est surtout une construction qui ne demandera rien de plus qu’un entretien classique ; c’est-à-dire un lessivage à l’eau chaude et savonneuse de temps à autre.

Les parois vitrées apportent une formidable luminosité à la pièce bien sûr, mais aussi à celle à laquelle elle sera accolée. En double ou en triple vitrage, elles seront également le gage d’un bon confort thermique en hiver comme en été.

La toiture peut être pleine ou encore vitrée, elle aussi. Le professionnel à contacter pour la demande de devis pourra conseiller au mieux sur le type de vitrage à plébisciter en fonction de l’orientation de la pièce. Même au nord, cela peut être très agréable. Il faut pourtant mettre le vitrage adéquat.

Une exposition au sud, souvent plébiscitée lorsque cela est possible nécessitera peut-être de mettre un vitrage anti-UV pour l’été. Des options peuvent être demandées au professionnel pour obtenir une pièce agréable en toutes saisons.

Ajouter un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.