Déterminer le taux d’endettement maximum

Avant de contracter un emprunt, il est important d’étudier la capacité à rembourser. Pour ce faire, il convient de connaître comment déterminer le taux d’endettement maximum ?

Quels sont les éléments du calcul du taux d’endettement maximum ?
Pour calculer le taux d’endettement maximum, il faut faire la somme des différents types de revenus inclus dans le taux d’endettement. Il s’agit notamment des salaires nets rajoutés aux primes contractuelles ou 13ème mois, des revenus professionnels non-salariés pour les commerçants, agriculteurs, des professions libérales. Le calcul du taux d’endettement peut inclure les pensions alimentaires accordées par décision judiciaire ainsi que les autres pensions.
Mais il faut aussi considérer la somme des revenus spécifiques en tenant compte des conditions de la banque. Les commissions reçues par les commerçants figurent généralement dans la liste des revenus spécifiques, mais elles sont validées en fonction de la durée de fonction ou d’ancienneté. Les différentes allocations, à savoir, les allocations familiales sont considérées par certaines banques lorsque l’emprunteur en perçoit durant toute la durée de l’emprunt et les établissements de crédit incluent souvent les allocations logement aux revenus fixes.
Après la détermination des revenus, il faut faire la somme des charges supportées par l’emprunteur.

Quelle est la formule du taux d’endettement maximum ?
Après avoir fait la somme des revenus et la somme des charges, on applique la formule qui suit :
Taux d’endettement maximum = (Somme des charges ÷ Somme des revenus) x 100
Exemple : (1000€ ÷ 3000€) x 100 = 33,33%

Quelques informations importantes sur le taux d’endettement
On note qu’en général, si le taux d’endettement maximum est supérieur à 30%, l’établissement de crédit refuse le prêt. Cependant, dans d’autres établissements une limite de 33% est accordée.
Le taux d’endettement maximum accepté dépend donc de chaque établissement de crédit ou de chaque banque, car dans le cas où l’emprunteur percevrait un salaire jugé élevé, ce qui signifie qu’il a un reste à vivre élevé, le prêt peut être validé même à un taux d’endettement de 35%.